Accueil >> Inspirations >> Sorties et voyages >> La Fête des Mères à travers le monde

La Fête des Mères à travers le monde

Sportive, cuisinière, artiste, aimante… Quelle que soit la personnalité d’une maman, une journée spéciale lui est dédiée pour la remercier d’être présente tout au long de l’année.


cliquez sur les images pour les agrandir

Une célébration qui existe depuis toujours…


Les Grecs anciens fêtaient leur déesse Rhéa et la fécondité au printemps; chez les Romains, la Fête des Mères (Matraliae) était célébrée en juin. Au
XVe siècle, les Anglais ont instauré un dimanche de Fête des mères, « Mothering Sunday ». La France organisait, quant à elle, des « Fêtes des enfants » prônant l'importance des valeurs familiales.

Née aux États-Unis


Au début du XXe siècle, les Américains institutionnalisent leur « Mother’s Day », le deuxième dimanche de mai sous l’impulsion de Julia Ward, une institutrice inconsolable d’avoir perdu sa mère.
Durant la Première Guerre mondiale, les soldats "déracinés", victimes d’un éloignement forcé, écrivent des cartes pour cette journée très spéciale. Les Français chargés du courrier constatent l’augmentation des envois durant cette période, pour des raisons inconnues d’eux. Très rapidement, cette coutume va se développer. Depuis 1950, cette fête est régie par une loi et est fixée au 4e dimanche de mai.

Un mois de mai fleuri


Dans la majeure partie des pays, la « Fête des mères » est célébrée en mai. Le deuxième dimanche du mois en Australie,
États-Unis, Allemagne, Finlande ou Italie. En Inde, Arabie Saoudite ou au Mexique, les mamans sont à l’honneur le 10 mai qui est
une journée fériée. Et le dernier dimanche leur est réservé en France et en Suède. D’autres cultures célèbrent cette fête tout
au long du mois, comme en Espagne, au Portugal ou en Afrique du Sud. En Égypte et au Liban, c’est le 21 mars, jour du printemps, qui cristallise toute la symbolique de cette célébration :naissance, renouveau et amour.


Des coutumes différentes…


Bouquets, cartes, poèmes, créations maison… Tous les cadeaux sont uniques et portent en eux le message d’un amour éternel.
Au Mexique, les soirs des 9 et 10 mai, les enfants vont frapper aux portes des mamans et entonnent des sérénades au son des guitares. En Haïti, ils accrochent des fleurs sur leurs vêtements. Appelées « fleurs des mères », elles ont une signification : rouge ou rose, pour célébrer la Fête des mères ; noir, blanc ou mauve pour témoigner de l’amour à une maman disparue.
Offrir un bouquet ou une plante reste une tradition très répandue en France, il est donc préférable de passer commande auprès de votre
fleuriste quelques jours avant.
Aux États-Unis, pour le « Mother’s Day », les mamans reçoivent du lilas ou des roses, mais aussi de grands hortensias,
symbole de reconnaissance.
Au Japon, les enfants offrent à leurs mères des cadeaux mais surtout des oeillets rouges, pour leur montrer combien ils les
aiment.