Accueil >> Inspirations >> Sorties et voyages >> Kenya, Fleur d'Afrique

Kenya, Fleur d'Afrique

Le Kenya, un pays de splendeurs naturelles


Situé en Afrique de l’Est, le Kenya partage ses frontières avec le Soudan, l'Ouganda, l'Ethiopie, la Somalie et la Tanzanie.
Enclavé entre montagnes et Océan Indien, le Kenya évoque le dépaysement, notamment grâce à ses magnifiques réserves naturelles, immortalisées dans le livre Le Lion de Joseph Kessel, qui abritent une faune et une flore exceptionnelle.

De par sa richesse géographique, le climat kenyan est très diversifié : les côtes de l’Océan Indien bénéficient d’un climat chaud et humide, alors que les régions montagneuses sont plus sèches et froides. Le nom “Kenya” vient d'ailleurs du plus haut sommet du pays, le Kirinyaga, qui signifie “Mont Brillant” en langue Kikuyu.

cliquez sur les images pour les agrandir

Le Rift, source de surprises !


Le centre et l’ouest du pays sont très marqués par la vallée du Rift. Ce fleuve serpente et s’étend sur plus de 7 000 kilomètres. La rivière Rift a creusé de spectaculaires montagnes et lacs, entre falaises et anciens volcans.
La faune a su profiter des avantages de ces terres bercées par le fleuve pour s’établir en toute mixité : entre flamants roses, zèbres, babouins et girafes, l’exotisme est de mise.
Le pays fascine par ses gigantesques animaux, les fameux “Big Five” : le lion, le rhinocéros, l’éléphant, le buffle et le léopard.

La fine fleur du Kenya


Assez loin des paysages de cartes postales habituelles, l’autre richesse du pays est méconnue… et étonnante. On le sait peu mais le Kenya est un des plus importants pays producteurs de roses au monde. Difficile à croire, et pourtant : avant de se retrouver dans un vase, la moitié des roses vendues en Europe a été cultivée au Kenya !

Sur les hauts plateaux de Nairobi, la rose se cultive partout et la culture horticole varie selon l’altitude : les fleurs tutoient les sommets. Très haut dans les montagnes, à Eldoret, entre 2 200 et 2 600 mètres, les roses gros boutons et les roses branchues (Spray), évoluent avec les mini-oeillets (deuxième produit horticole kenyan) et les callas.

En contrebas, à Nakuru, entre 1 800 et 2 000 mètres, on trouve l’alstroméria, mais aussi le thé et le café.
Enfin, entre 100 et 1 700 mètres, sont cultivés les roses à moyens et petits boutons, les oeillets et les chrysanthèmes.

À la manière occidentale, chacune des fermes horticoles possède sa propre salle de test pour apporter un suivi de qualité irréprochable.

Lorsqu'il s'agit de fleurs, la logistique déployée ne laisse aucune place à l'improvisation... À partir du moment où la rose est cueillie en Afrique, chaque heure compte pour qu’elle arrive en parfait état sur les étals des fleuristes.

Et contre toute attente, le bilan carbone de ces jolies fleurs est très raisonnable ! Elles profitent de la lumière naturelle et de températures idéales, loin des serres chauffées et éclairées aux Pays-Bas par exemple.

La luminosité exceptionnelle de ce pays d'Afrique offre des fleurs aux couleurs exceptionnelles : du rouge intense au orange chatoyant, les fleurs n'arrêtent jamais de nous surprendre !